Violences

Cap-Sciences humaines développe depuis le début des années 90 une réflexion profonde sur la question des violences intrafamiliales et plus particulièrement des violences entre partenaires dans la mesure où les conséquences sociales et économiques sont désastreuses pour les victimes et néfastes pour l’ensemble de la société.
Lutter contre les violences entre partenaires, c’est garder à l’esprit l’objectif premier de la sécurité des victimes. Dans sa réflexion, Cap-Sciences humaines s’attache à comprendre, au travers de ses missions de recherche, d’étude-conseil ou encore d’évaluation, les mécanismes et les enjeux de ce type de violence qui, bien que faisant partie de l’ensemble des violences qui sévissent dans la société, se distingue des autres par son caractère particulier, lequel exige la reconnaissance de l’existence d’une violence « sexuée ».
Par ailleurs, conscient de l’importance de développer une approche décloisonnée de la problématique en favorisant et en stimulant la réflexion entre intervenants issus de différents secteurs, Cap-Sciences humaines soutient depuis juin 2003, l’action du Réseau belge francophone pour l’Elimination des Violences entre partenaires (REV)
http://reseauviolences.be/le-reseau.php , réseau composé d’acteurs du monde administratif, associatif et universitaire et créé à l’initiative du Centre Femmes et Sociétés en collaboration avec le CEFA asbl. http://www.asblcefa.be

Nos références :

Le Ministère de la Communauté française, la Région Wallonne, le Lobby Européen des Femmes et l'Institut pour l'Egalité des femmes et des hommes.